Les autorités nigérianes accordent une licence à une banque de développement

La Banque centrale du Nigeria (CBN) a accordé une licence à la Banque de Développement du Nigeria (DBN), selon un communiqué du ministère des Finances publié la semaine passée.

La DBN a été créée depuis 2014, mais plusieurs défis, qui ont été finalement levés, empêchaient son décollage. D’ailleurs, selon le communiqué du ministère des finances, la DBN a dû répondre à certaines exigences avant de se voir octroyer l’agrément, notamment le respect d’un capital minimum de 100 milliards de nairas (326 millions de dollars), la recomposition de son conseil d’administration et la revue de la structure organisationnelle.

La Banque ouvrira ses portes au cours de cette année. Dédiée au financement des petites et moyennes entreprises (PME) qui représentent 50% du PIB du pays, la DBN soutiendra ces structures au moyen des prêts à durée variable et des taux inférieurs à ceux pratiqués actuellement par les autres établissements de crédit.

Elle entend favoriser l’émergence d’une économie diversifiée et inclusive, et soutenir le tissu entrepreneurial affecté par la crise économique consécutive à la chute des cours du pétrole.

La DBN «soutiendra les PME à la fois financièrement et techniquement pour garantir qu’elles prennent leur place dans la chaîne de valeur de l’industrialisation», avait déclaré le président Mouhammadu Buhari, à l’occasion du German-Nigerian Business Forum tenu en octobre dernier. Le chef de l’Etat annonçait l’ouverture de cette banque pour janvier 2017.

Notons que cette institution financière nigériane est financée conjointement par la Banque mondiale (BM), la Banque allemande de développement (KfW), la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement. Elle est dotée d’une autonomie financière relative, vis-à-vis de ses partenaires.

A propos de Abuja© 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.