Le Burkina crée un fonds de 10 milliards de FCFA pour les start-up

Le gouvernement du Burkina Faso a créé un fonds d’un montant de 10 milliards de FCFA (15,2 millions d’euros), baptisé Burkina Start-up et destinés aux petites et moyennes entreprises (PME).

Deux milliards de FCFA seront prélevés chaque année de ce fonds qui s’étale sur cinq ans, en faveur des PME. L’objectif des autorités est de favoriser la création, dans le pays, d’au moins 500 start-up dans différents secteurs d’activité surtout à fort potentiel de croissance, d’ici les cinq prochaines années. Les PME déjà en activité, il y a moins de cinq ans, pourront aussi bénéficier de ce financement.

Le fonds sera précisément lancé en mai prochain. Sa gestion sera confiée à l’agence publique Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES). Les candidats soumettront leurs projets via une plateforme Internet. Un comité d’experts sélectionnera les meilleurs candidats qui défendront par la suite leurs projets avant d’être retenu définitivement. Dans un premier temps, 100 bénéficiaires seront sélectionnés.

Le projet de Burkina Start-up permettra d’alléger les difficultés pour les PME burkinabè d’accéder aux ressources financières. Comme dans plusieurs autres pays africains, l’accès au financement est un obstacle majeur pour les PME/PMI, les banques redoutant souvent de leur capacité de remboursement.

Les quelques fonds mis en place par les autorités pour soulager, tant peu soit-il, les besoins de financement de cette catégorie d’entreprises, sont pour la plupart insuffisants. Au Burkina Faso On estime à environ 80% le nombre des PME dans le tissu économique.

A propos de Ouagadougou© 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.