Le gouvernement ivoirien approuve la baisse de 9% du budget 2017

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a adopté, mercredi 10 mai, en conseil des ministres, un projet de loi de finances rectificative consacrant une baisse du budget 2017 de l’Etat de 9%.

Concrètement, le budget 2017 est passé de 6 501 milliards à 6 447,6 milliards de FCFA. Les autorités ont justifié cette réduction par des «chocs extérieurs et intérieurs», qui auraient impacté négativement la situation socio-économique du pays, au cours du premier trimestre de l’année.

Lors d’une conférence de presse qui a suivi le conseil, la porte-parole adjointe du gouvernement, Anne Désirée Ouloto, a souligné que «les hypothèses de base de l’élaboration du budget ont connu des évolutions notables rendant nécessaire la révision du budget, notamment les chocs extérieurs et intérieurs liés à la baisse des marchandises diverses et à la chute de 35% des cours du cacao».

Le chef de l’Etat Alassane Ouattara avait déjà prévenu, le 19 avril dernier, que la chute des cours du cacao devrait avoir des répercussions sur les finances publiques et avait annoncé la réduction des dépenses de l’Etat autour de 10%. Mercredi, l’exécutif a donc acté une coupe dans les investissements qui ont reculé à 177 milliards de FCFA contre 2 216 milliards de FCFA prévus en septembre dernier.

Par contre, les dépenses ordinaires ont augmenté pour répondre aux revendications sociales, notamment aux grognes des fonctionnaires et des militaires. Elles ont grimpé à 2 691 milliards de FCFA, contre 2 616 milliards FCFA budgétisés en début d’exercice.

La croissance économique 2017 du pays a également été révisée. Elle a enregistré une baisse, passant de 8,9% à 8,5%.

A propos de Abidjan© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.