Les travaux du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou démarreront le 15 septembre

Les travaux de réhabilitation du chemin de fer qui relie Abidjan à Ouagadougou débuteront le 15 septembre prochain, selon l’accord signé le mardi 18 juillet entre les autorités burkinabè et ivoiriennes et la société Sitarail qui gère cette ligne ferroviaire, à l’occasion de la 6ème session du TAC (traité d’amitié et de coopération) tenue à Ouagadougou.

Eric Melet, PDG du groupe français,Bolloré Railways qui détient 67% dans Sitarail se veut confiant quand au respect du calendrier arrêté pour ce chantier. Pour rappel, Bolloré avait, en effet, déjà annoncé la rénovation de ce chemin de fer en septembre 2015, mais rien n’avait été fait jusqu’à cette date.

«Les travaux vont effectivement démarrer dès le 15 septembre, les commandes de nouveaux matériels également, des nouvelles locomotives (…) ça va aller très rapidement», a déclaré Eric Melet.

Le projet nécessitera un investissement global de 400 millions d’euros (environ 262 milliards FCFA). «La première phase de 130 millions d’euros, soit environ 85 milliards de francs CFA, sera exécutée sur une durée de 4 ans», a indiqué a indiqué le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry.

La ligne Abidjan-Ouagadougou, longue de 1.260 km est un cordon ombilical important pour l’import et l’export entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Une bonne partie des échanges entre les deux pays se fait par voie ferroviaire. C’est également le moyen de transport le moins coûteux pour les industriels des deux nations voisines.

«La croissance économique est dynamique entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire et il y a beaucoup de matériels qui doivent être transportés sur le chemin de fer», a souligné le patron de Bolloré.

Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire détiennent chacun 15% dans le capital de la Société internationale de transport africain par rail (Sitarail).

A propos de Ouagadougou © 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.