Le PNUD accorde un montant de 424 millions de dollars au Tchad pour un projet de développement

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) venait de signer avec Djamena un projet dans le domaine de la finance inclusive, au cours de cette semaine dans la capitale tchadienne.

Le projet concerne la mise en œuvre du Programme d’Appui au Développement Local et à la Finance Inclusive au Tchad (PADLFIT), pour un montant de 424 millions de dollars américains (environ 212 milliards Francs CFA) et une période allant de 2017 à 2021.

Le document-projet a été paraphé par le ministre de l’économie et de la planification du développement, Ngueto Yambaye Tiraina, côté tchadien, et par la directrice Pays du PNUD, Carol Flore-Smereczniak.

«Ce programme vise la lutte contre la pauvreté et même son éradication avec l’insertion socio- économique des populations par la promotion du développement local et de l’inclusion financière», a affirmé Tiraina devant la presse.

De son côté, Flore-Smereczniak a estimé que le PADLFIT est l’un des programmes qui aura un impact rapide dans la transformation structurelle des conditions de vie des populations pauvres.

Le PADLFIT en lui-même vise la promotion de l’inclusion financière, du développement local, du développement de l’emploi et l’auto-emploi. Les autorités tchadiennes se sont engagées dans une véritable lutte contre la pauvreté, avec un accent particulier sur l’amélioration des conditions de vie des populations démunies surtout les femmes et les jeunes.

A propos de N'Djamena© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.