Le FMI accorde à la Mauritanie un prêt de 163 millions de dollars

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, vendredi 10 novembre, un accord de principe conclu avec la Mauritanie, portant sur un prêt de 162,8 millions de dollars étalé sur trois ans. 

Dans un communiqué, le FMI indique que c’est pour appuyer un programme de réformes économiques et financier que ce mémorandum a été paraphé lors de la récente mission du FMI à Nouakchott du 25 septembre au 6 octobre, au terme des négociations ouvertes à ce sujet en février dernier.

A la fin de la mission, le chef de file, Eric Mottu, avait immédiatement indiqué dans un communiqué, que «les autorités mauritaniennes et la mission du FMI ont fait des progrès considérables dans leurs discussions sur un programme économique et des mesures de réformes qui pourraient être appuyés par un nouvel accord au titre de la FEC du FMI couvrant la période 2017-2020, visant à préserver la stabilité macroéconomique et soutenir la croissance inclusive».

Dans son document de vendredi, le FMI affirme que ces réformes «visent à favoriser une croissance inclusive et diversifiée (…), à maintenir la stabilité macroéconomique, à rétablir la viabilité de la dette et à réduire la pauvreté». Elle évoque aussi la nécessité pour la Mauritanie d’assainir ses finances publiques» et de mettre en place «un marché des changes compétitif et un cadre modernisé de politique monétaire».

Le conseil d’administration du FMI devrait se prononcer sur la validation de ce programme en décembre prochain.

A propos de Nouakchott© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.