Le Cameroun à la recherche de 10 milliards de FCFA sur le marché de la BEAC

La Banque des Etats d’Afrique Centrale (BEAC) a annoncé que le Trésor public du Cameroun procédera ce mercredi 15 novembre, à l’émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 13 semaines, en vue de mobiliser un emprunt d’une valeur de 10 milliards de FCFA.

Les souscriptions sont ouvertes pour des personnes physiques et morales auprès des banques agréées par l’Etat camerounais au sein de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC).

La date limite de souscription court jusqu’au 15 novembre, celle de règlement et de valeur au 17 novembre 2017. Il est précisé que la valeur nominale unitaire d’un titre sera d’un million de FCFA.

Le Cameroun, pays gravement touché par la baisse globale des cours des matières premières, essaie, tant bien que mal, d’éviter l’effondrement de son économie.

Dans une note rendue publique il y a deux semaines, la direction nationale pour le Cameroun de la BEAC indiquait que les perspectives économiques s’annonçaient difficiles pour le secteur primaire au Cameroun, pour le quatrième trimestre 2017.

Contrairement aux secteurs secondaire et tertiaire dont les perspectives sont plutôt encourageantes, grâce notamment à une hausse attendue de la consommation liée aux fêtes de fin d’année.

Depuis l’année dernière, d’autres pays de l’Afrique centrale se livrent à la recherche de financements sur le marché de la BEAC, notamment le Gabon, le Congo, la Guinée équatoriale, le Tchad et la RCA.

La chute des cours du pétrole, principale source de recettes publiques pour ces pays, constitue la cause première de ce recours incontournable au marché régional.

A propos de Yaoundé© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.