Le Premier ministre Français décroche la signature de 22 accords avec le Maroc

Le Maroc et la France ont signé 22 accords dans divers domaines, à l’occasion de la première visite officielle du Premier ministre français Edouard Phillipe, du 15 au 16 novembre à Rabat.

Les accords ont été paraphés lors d’une cérémonie présidée par le chef du gouvernement marocain, Saâd Eddine El Otmani et son homologue français, Edouard Philippe, dans le cadre de la 13ème Rencontre de Haut Niveau Maroc-France.

Ces accords concernent plusieurs domaines, dont ceux du numérique, de l’infrastructure portuaire, du transport, de l’emploi, de l’éducation, de la jeunesse, de l’art et la culture. Les conventions ont été signées entre les ministres des deux pays, selon les domaines concernés.

Le chef du gouvernement français a plaidé, lors de sa visite à Rabat, entre autres, pour une présence plus importante des PME françaises au Maroc et vice-versa.

D’une part, Edouard Philippe a estimé que «les PME françaises sont encore trop peu présentes sur le marché marocain». Pour lui, la relation franco-marocaine devrait aussi s’ouvrir à ces PME au-delà des multinationales, dont l’activité est déjà intense dans le Royaume.

Il a affirmé qu’il «crois beaucoup en la capacité des entreprises françaises à conquérir des marchés et à se développer en Afrique à partir de l’économie marocaine».

Concernant les investissements marocains en France, il a indiqué qu’en 2016, six projets marocains ont été développés dans son pays et ont permis de créer 220 emplois. «C’est un début. Il faut arroser, accompagner», a-t-il poursuivi.

Saad Eddine El Othmani a, pour sa part, rappelé l’ambition du Royaume du Maroc qui est celle de devenir «le pôle d’excellence du continent africain» en appelant les Français à «davantage de coopération pour investir en Afrique» afin de booster ensemble le développement de «ce continent d’avenir (…) dans une logique de gagnant-gagnant».

A propos de Rabat© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.