La BEI finance des projets en faveur des PME en Tunisie

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Tunisie ont conclu un contrat de garantie pour la promotion des petites et moyennes entreprises (PME) tunisiennes.

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) du pays a approuvé ce contrat d’une valeur de 120 millions d’euros ce mardi 30 janvier.

Selon les précisions de l’ARP, les crédits prévus dans le cadre de la ligne de financement ouverte par la BEI, seront distribués aux entreprises à hauteur de 10% au profit de très petites entreprises (TPE), de 60% pour les petites et moyennes entreprises (PME)et 30% à des entreprises à taille intermédiaires (ETI).

La ligne de crédit serait conclue à des conditions avantageuses  (une maturité de 10 ans, dont 3 ans de grâce, et un coût fixe indexé sur l’Euro). Au menu des conditions pour bénéficier du crédit, figurent, entre autres, l’obligation pour les entreprises ciblées de ne pas dépasser 25 millions d’euros comme cout de tout projet proposé.

Nombreux députés, en approuvant le contrat, espèrent que ce crédit contribuera à consolider les PME tunisiennes en grande difficultés économiques.

«En donnant aux petits porteurs de projet comme aux entreprises les moyens de se développer, nous soutenons l’emploi local et le développement économique de la Tunisie, lesquels sont deux grandes priorités d’action de la BEI», avait souligné Flavia Palanza, Directrice des opérations de prêt de la BEI dans les pays du voisinage, lors de la signature du contrat de prêt en novembre dernier à Tunis.

Et de conclure, qu’«avec cette nouvelle ligne de crédit, c’est un signal fort que nous souhaitons donner avec la société civile, aux moyennes, petites et très petites entreprises. Nous offrons ainsi de nouvelles perspectives d’emploi à la jeunesse tunisienne».

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.