Premier Sommet international du Nigeria sur le pétrole s’ouvre à Abuja

La première édition du Sommet international du Nigeria sur le pétrole axé, entre autres, sur les échanges commerciaux dans l’espace africain, s’est ouverte ce lundi à Abuja, la capitale nigériane.

Ce sommet a pour objectif de «produire des avantages économiques potentiels, de générer de l’emploi et d’accroître les échanges commerciaux au Nigeria et en Afrique », a indiqué Ibe Kachikwu, le ministre nigérian du Pétrole qui a présidé l’ouverture du sommet au nom du président Muhammadu Buhari.

« Il est grand temps que les pays africains collaborent et commercent les uns avec les autres, non seulement en ce qui concerne le pétrole et le gaz, mais également dans d’autres secteurs-clés », a déclaré pour sa part Maikanti Baru, le directeur de la compagnie nationale du pétrole (National Petroleum Corporation, NNPC).

D’après les explications de Baru, cette rencontre se veut la plus importante plateforme de l’Afrique sur le pétrole, dans laquelle le Nigeria souhaite jouer un rôle de leader. Il devrait se tenir tous les ans.

Cette première édition qui durera cinq jours a enregistré la présence des centaines de délégués de multinationales pétrolières et gazières. Les discussions devraient porter sur la chaîne de valeurs du secteur, le développement des technologies modernes, ou encore des stratégies innovantes pour survivre à une récession mondiale.

Reste encore que les gains générés par les hydrocarbures, surtout dans les pays producteurs participent véritablement au développent, au profit de l’ensemble des populations.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.