Le Nigeria relève de 6% son budget 2018

Le Parlement du Nigeria, a décidé mardi d’augmenter le budget de l’Etat pour l’exercice 2018, le faisant passer, en ce qui concerne les dépenses totales du gouvernement fédéral, de 23,8 à 25,2 milliards de dollars.

 

Cette révision à la hausse a été rendue possible grâce à l’augmentation des revenus enregistrés par le pays. Du nouveau montant, une somme de 9,7 milliards de dollars sera consacrée aux dépenses dites récurrentes, 7,7 milliards de dollars aux dépenses en capital, 6,1 milliards de dollars pour le service de la dette et le reste aux autres dépenses de l’Etat.

 

Cette situation devrait constituer une grande satisfaction pour le président Muhammadu Buhari auquel certains analystes reprochaient de présenter, en novembre 2017, un ambitieux budget 2018 en forte augmentation par rapport à celui de l’année en cours, soit 28,16 milliards de dollars pour 2018, contre 24 milliards de dollars pour 2017.

 

En mars dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a salué les réformes économiques et politiques engagées par Abuja et qui ont permis au Nigeria de sortir son économie de la récession.

 

Selon l’institution internationale, les nouvelles mesures de change, la hausse des prix du pétrole, des rendements attrayants sur les titres publics ou encore l’adoption d’une politique monétaire plus souple, sont autant de mesures qui ont aidé le pays à améliorer les disponibilités en devises et à augmenter les réserves.

 

Mais le Fonds a attiré également l’attention sur le fait que l’économie reste encore vulnérable et qu’il était important de poursuivre les réformes.La croissance nigériane s’est établie à 0,8% en 2017 et devrait dépasser les 2% en 2018.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.