L’Algérie prolonge de 25 ans la licence d’exploitation de Total et Repsol

L’Algérie a prolongé de 25 ans la licence des groupes pétroliers Total et Repsol, concernant l’exploitation du champ de gaz et de condensats de Tin Fouyé Tabankort (TFT), selon un communiqué publié ce lundi par le groupe français Total.

Le nouveau contrat de concession a été signé à Alger entre, d’une part, la compagnie pétrolière nationale Sonatrach et sa filiale Alnaft (Agence Nationale pour la Valorisation des Ressources), et d’autre part, Total et Repsol. Il entrera en vigueur dès l’approbation des autorités algériennes compétentes.

La convention prévoit la réalisation d’un programme additionnel estimé à 324 millions de dollars et financé à hauteur de 51% par Sonatrach, de 26,4% par Total et de 22,6% par Repsol.

Il est attendu des partenaires pétroliers de réaliser les investissements de forage et de développement qui permettront de maintenir la production du champ qui s’élève actuellement à plus de 80.000 barils équivalent pétrole par jour pendant 6 ans.

Selon le PDG de Total, Patrick Pouyanné, «les accords signés (…) marquent une nouvelle étape dans la mise en œuvre de l’accord global signé entre Sonatrach et Total en avril 2017 et contribuent à renforcer la coopération stratégique entre les deux sociétés».

Il a promis que son groupe continuera, en tant que partenaire historique du champ de TFT, «à apporter le meilleur de son expertise technologique afin de poursuivre la valorisation des réserves de ce champ gazier». Pour lui, «ce projet s’inscrit dans la stratégie du groupe de développer sa production de gaz dans des conditions compétitives».

Le géant pétrolier français Total est présent en Algérie depuis 1952.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.