Acwa Power inaugure sa première centrale éolienne au Maroc

C’est à Tanger, au Nord du Maroc, que l’énergéticien saoudien Acwa Power a inauguré ce week-end, sa première centrale éolienne dans le Royaume chérifien.

Baptisée «Khalladi», l’infrastructure située à Jbel Sendouq (30 km de Tanger) est d’une capacité de production de 120 MW et sa mise en place a nécessité un investissement de 180 millions de dollars. D’après ses prévisions, la centrale produira 370 GWh qui correspond à la consommation annuelle d’environ 400.000 habitants.

La production sera destinée, principalement, aux gros clients industriels, à des tarifs « compétitifs et fixes », avec la possibilité de vendre l’excédent à l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE).

Les premiers clients du parc seraient Lafarge Holcim, Asment et Cimat pour les contrats d’achat d’électricité long terme, ainsi que la SNEP pour les contrats d’achat court terme.

Il est aussi annoncé que le parc éolien Khalladi permettra une réduction annuelle des émissions de CO2 estimée à 144.000 tonnes. Le projet est détenu à hauteur de 75% par Acwa Power et 25% par le fonds d’investissement d’Infra Invest, ARIF.

Notons qu’Acwa Power est déjà engagé au Maroc dans la construction des centrales thermo-solaires et des centrales photovoltaïques. En tout cas, les projets d’Acwa Power participe à l’atteinte des objectifs du Maroc concernant les énergies renouvelables et éolienne.

Dans le cadre de sa politique énergétique nationale, le royaume chérifien prévoit de porter à 52%, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici à l’horizon 2030.

Le groupe saoudien exploite des parcs, centrales électriques et unités de dessalement d’eau dans 10 pays à travers le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, l’Afrique du Sud et l’Asie du Sud-Est.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.