Les AG d’Afreximbank s’ouvrent avec l’appel de Ramaphosa à l’intégration africaine

A l’ouverture des Assemblées générales annuelles de la Banque africaine d’Import-Export, Afreximbank, ce mercredi 11 juillet à Abuja (Nigeria), le président sud-africain, Cyril Ramaphosa a livré un véritable plaidoyer pour l’intégration du continent africain confortée par la signature du traité de la Zone de libre échange continental (ZLEC) le 21 mars dernier à Kigali, capitale rwandaise.

 

« Nous sommes témoins de la croissance économique soutenue dans plusieurs pays du continent, des entreprises qui font la différence (…) Nous sommes donc optimistes pour l’avenir du continent compte tenu des changements récents avec la création de la Zone de libre-échange. Cette zone fera gagner le continent », a souligné le numéro un sud-africain qui se dit convaincu que «toute nation du continent n’aura aucune importance si elle ne s’inscrit pas dans le partage d’un développement qui profite aux populations».

 

L’accord sur la ZLEC conclu en mars à Kigali, rassemblait 44 pays sur un total de 55. Les deux géants africains, l’Afrique du sud et le Nigeria qui représentent 45% du PIB africain, manquaient à l’appel.

 

A l’issue du sommet de l’Union africaine (UA), tenu début juillet à Nouakchott, Pretoria a décidé de rejoindre le marché, en même temps que la Sierra Leone, la Namibie, le Lesotho et le Burundi, portant désormais le nombre total de pays à 49.

 

Le Nigeria continue à traîner les pieds. Il y a quelques mois, Abuja avait déclaré vouloir prendre d’abord l’avis du patronat du pays avant toute décision. Mais, en marge des Assemblées d’Afreximbank, le chef de l’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, a promis, mercredi, à Ramaphosa de rejoindre bientôt la ZLEC.

 

« Je suis lent à la lecture, peut-être parce que j‘étais un ancien soldat. Je ne l’ai pas lu assez vite avant que mes fonctionnaires aient vu que tout allait bien pour la signature. Je l’ai gardé sur ma table. Je vais bientôt le signer », a-t-il assuré, à la satisfaction des milieux des affaires africains.

 

L’édition 2018 des AG annuelles d’Afreximbank qui se tient du 11 au 14 juillet à Abuja, et placée sous le thème « Célébrer le passer, façonner l’avenir », a enregistré la participation de plus de 2500 personnes, leaders du monde des affaires et de la politique, venant d’une soixantaine de pays à travers le monde.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.