L’Afrique à l’ordre du jour ce vendredi au sommet des BRICS

Les BRICS qui regroupent cinq principales économies émergentes du monde (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et qui tiennent leur 10e sommet depuis mercredi à Johannesburg (Afrique du Sud), devraient tenir une session spéciale, ce vendredi 27 juillet, tournée autour du futur partenariat avec l’Afrique.

Le sommet a pour thème général « Les BRICS en Afrique : Collaboration pour une croissance inclusive et une prospérité partagée dans le cadre de la 4ème révolution industrielle ».

Après le forum d’affaires des BRICS, tenu le 25 juillet, et la réunion et la retraite des leaders des BRICS, organisée le lendemain, l’heure est aux préoccupations concernant le partenariat avec le continent africain. Le forum BRICS-Afrique qui abordera, entre autres, les efforts concertés en vue de redynamiser et renforcer le programme d’industrialisation de l’Afrique, devrait donc clôturer cette rencontre internationale.

Plusieurs dirigeants africains ont été invités au sommet. Les pays du continent seront certainement appelés à s’inspirer des technologies et de l’expertise des BRICS pour se doter, à leur tour, d’un secteur industriel de pointe, susceptible de booster le secteur économique de la région. Selon certains observateurs, les pays africains espèrent que le forum BRICS-Afrique aboutira à la mise en place d’un partenariat collectif avec les BRICS, à la place des accords bilatéraux.

Parmi les chefs d’Etat invités au sommet, figurent le togolais Faure Gnassingbé qui est aussi à la tête de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le gabonais Ali Bongo, l’angolais João Lourenço, le mozambicain Filipe Nyusi, le namibien Hage Geingob, l’ougandais Yoweri Museveni, le rwandais Paul Kagame et le sénégalais Macky Sall.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.