Le Maroc représenté au sommet Chine-Afrique, le Polisario absent

Le 3e Forum de coopération entre l’Afrique et la Chine (Focac) s’ouvre ce lundi à Pékin, la capitale chinoise, où 53 délégations venues des pays africains, dont le Maroc, sont représentées, alors que la pseudo-république sahraouie «RASD» et le front Polisario n’y ont pas été invités.

L’ouverture officielle des travaux du Sommet sera marquée par l’allocution du président chinois, XI Jinping, qui sera suivie, entre autres, par des discours des représentants des cinq sous-régions africaines.

La délégation officielle marocaine, conduite par le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, et comprend également le président de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, et plusieurs chefs d’entreprises marocaines spécialisées dans divers domaines.

Le Forum se déroulera cette année sous le thème : « Chine- Afrique : vers une communauté de destin encore plus solide via la coopération gagnant-gagnant ».

Pékin qui se défend de tout néo-colonialisme en Afrique se doit de rassurer ses partenaires du continent sur ses motivations. Plusieurs voix s’élèvent dans les milieux économiques pour attirer l’attention contre les risques de dépendance économique des pays africains (surendettés à cause des multiples prêts chinois) vis-à-vis de Pékin.

Le président de la Commission de l’Union africaine, le Secrétaire général de l’ONU et 26 organisations internationales et africaines prendront part au Sommet qui s’achèvera le 4 septembre.

Le Polisario et le Swaziland qui n’entretient pas de relations diplomatiques avec Pékin, sont les grands absents du Sommet.

Soulignons que le Sommet a été précédé dimanche par la 7ème Conférence ministérielle du Forum de Coopération Chine-Afrique, présidée par la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, Lindiwe Sisulu, et le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

Il a été question de de procéder à une évaluation de la mise en œuvre des programmes de coopération arrêtés lors des précédentes rencontres, notamment le 2ème forum tenu à Johannesburg en Afrique du Sud, en décembre 2015.

A cette occasion, les ministres africains se seraient félicités des actions entreprises et auraient renouvelé leur engagement à poursuivre et renforcer le partenariat au bénéfice des deux parties.

En marge du Sommet se tient aussi la 6ème Conférence des entrepreneurs chinois et africains, qui constitue un cadre de dialogue de haut niveau entre les deux parties, en vue de promouvoir la coopération économique et leurs échanges commerciaux.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.