La Marine royale marocaine sauve 19 migrants au large de Casablanca

Deux unités de la Marine Royale au Maroc ont porté secours, samedi à 19 migrants marocains qui étaient en danger de mort en plein océan, à bord d’une embarcation en bois qui naviguait au large de Casablanca, selon un communiqué de l’Etat-Major Général des Forces Armées Royales (FAR).

«Deux unités combattantes de la Marine Royale opérant en Atlantique ont sauvé la vie, samedi, à dix-neuf marocains candidats à l’émigration clandestine, dont une femme et un enfant», précise le document qui explique que ces migrants ont «pris la mer à bord d’une embarcation en bois dépourvue de tout moyen de propulsion et sans conscience du danger qu’ils encourent» avant d’être abandonnés par leur passeur au milieu de l’océan.

Cette opération de sauvetage a eu lieu au moment où le Maroc s’est attelé ces derniers jours à mener des actions en vue de lutter contre les réseaux mafieux de migrants.

Dans ce cadre, des organisations de défense des droits de l’Homme ont reproché aux autorités de Rabat une «répression d’envergure» contre des milliers de migrants qui seraient déplacés avec force du nord vers le sud du pays.

Mais le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi a assuré, la semaine passée, que ces déplacements se faisaient dans le «respect de la loi», et a rappelé, dans la foulée, «l’approche humanitaire adoptée par le Maroc en matière d’immigration», avec ses deux campagnes de régularisation de 50.000 migrants sans papiers depuis 2015.

La situation géographique particulière du Maroc et sa proximité avec l’Europe ont fait de ce pays un carrefour migratoire. Des centaines de migrants subsahariens affluent au long de l’année, vers le Royaume avec le seul objectif de fouler plus tard le sol européen.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.