Le Portugal promet l’augmentation de son aide à l’Angola

Le Premier ministre portugais, Antonio Costa, en visite à Luanda, a promis ce lundi, de revoir à la hausse, le soutien financier que son pays accorde à l’Angola.

Il a déclaré devant la presse, que «nous allons augmenter notre ligne de crédits de soutien aux exportations (des entreprises portugaises vers l’Angola) de 1 à 1,5 milliard euros», estimant que «c’est un signe très important de la volonté de nos deux pays de continuer à renforcer leurs relations économiques».

Les relations entre Lisbonne et Luanda ont été brouillées depuis la décision des autorités portugaises de juger au Portugal l’ancien vice-président angolais, Manuel Vicente pour corruption. Mais la décision de Lisbonne de transférer ce dernier en Angola pour son jugement et la visite d’Antonio Costa constituent autant de signes du réchauffement des liens entre les deux pays.

La brouille entre les deux pays a commencé à se dissiper en mai dernier lorsque la justice portugaise a décidé de transférer à Luanda le procès de Vicente, comme le souhaitait l’Angola.

Pour l’actuel président angolais, Joao Lourenço, tout comme pour son prédécesseur, Jose Eduardo dos Santos, il était hors de question que le Portugal juge Vicente, pour des raisons de souveraineté.

Le chef de la diplomatie angolaise, Manuel Augusto, a reconnu «une nouvelle ère» de l’amitié relancée à l’occasion de la visite d’Antonio Costa à Luanda.

La semaine dernière, à l’annonce de cette visite, il avait indiqué que «l’Angola et le Portugal sortent actuellement d’une phase difficile» avant de souligne que «l’important c’est que les deux parties soient capables d’identifier les obstacles et les éléments perturbateurs afin de les surmonter».

Mais pour le chef du gouvernement portugais «les relations politiques entre le Portugal et l’Angola ne sont pas seulement bonnes, elles sont saines et avec une grande chance de s’approfondir ces prochaines années», même si elles ont été «marquées par la passion».

Ce mardi, Antonio Costa devrait signer, au cours d’un entretien avec le chef de l’Etat angolais, un accord de coopération stratégique bilatéral couvrant la période 2018-2022, qui élargira la coopération des deux pays à des domaines de souveraineté dont la défense. Le président angolais se rendra à son tour à Lisbonne les 23 et 24 novembre prochain pour sa première visite officielle au Portugal.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.