La BM octroie un prêt de plus de 400 millions d’euros à la Tunisie

La Banque mondiale (BM) a accordé à la Tunisie un prêt de 412,3 millions d’euros, dans le cadre d’un appui au budget, destiné à la promotion de l’investissement privé, de l’économie sociale et solidaire et à l’amélioration de la performance énergétique du pays, selon un communiqué publié ce week-end par la Banque Centrale de la Tunisie (BCT).

Le document précise que ce financement a été décaissé le 20 septembre, au titre du prêt de politique de développement «Investissement, Compétitivité, Economie sociale et Inclusion Financière», octroyé par la BM à la Tunisie le 27 juin 2018.

Il indique aussi que le prêt est assorti de conditions financières concessionnelles, avec une durée de remboursement de 28 ans, dont 5 années de grâce.

Selon des experts, la reprise économique en Tunisie est sur la bonne voie, mais l’économie reste encore trop dépendante de la consommation et des importations. L’investissement a été, une fois de plus, faible cette année, ce qui freine la baisse du taux de chômage particulièrement chez les jeunes diplômés.

Les experts estiment que pour rétablir la confiance des investisseurs, la Tunisie devrait mener des réformes en vue, entre autres, de l’amélioration de la gouvernance et de l’intensification de la lutte contre la corruption.

En tout cas, avec les différents financements de ses partenaires, notamment la Banque mondiale et le Fonds monétaire internationale (FMI) qui pourrait accorder au pays un financement à la fin de ce mois au titre du programme MEDC, la Tunisie espère accélérer la croissance de son économie.

La Tunisie qui s’attend à une croissance entre de 2,9 et 3,5% pour l’année 2019, prévoit par ailleurs émettre 1 milliard de dollars d’obligations au mois d’octobre pour couvrir le déficit de 2018, d’après une déclaration faite la semaine dernière par un haut responsable tunisien.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.