Le cabinet Mckinsey assure que l’Afrique serait le prochain grand marché mondial

Le cabinet de conseil international McKinsey & Company affirme dans un rapport sur l’économie africaine, publié ce mardi 21 novembre, que l’Afrique sera le prochain grand marché mondial dans les années à venir.

La forte croissance démographique de la population, l’urbanisation accélérée, les besoins importants encore largement insatisfaits, sont les atouts du continent, selon les auteurs du rapport.

« Il existe une opportunité historique, dont le potentiel économique s’élève à 1600 milliards de dollars, d’accélérer l’industrialisation de l’Afrique et de répondre à la demande intérieure croissante, mais aussi de s’ouvrir davantage aux marchés d’exportation mondiaux », indique le document.

Néanmoins, l’Afrique devrait rattraper son déficit en infrastructures, en s’appuyant, entre autres, sur l’abondance de ses ressources agricoles, pétrolières, minières et gazières. D’après les experts de McKinsey, « l’innovation technologique et les investissements récents dans ces secteurs ouvrent de nouvelles perspectives de production sur le continent ».

L’adoption rapide des technologies de rupture, mobiles ou digitales devrait aussi permettre au continent « de surmonter nombre d’entraves à sa croissance par la diffusion précoce et en avance des meilleures pratiques mondiales », note également le document.

Les auteurs de l’étude ont souligné par ailleurs que l’accélération de la croissance économique en Afrique est similaire à celle qu’ont connue les marchés asiatiques ces dernières années. Ils mettent en exergue des facteurs pouvant aider les entreprises à mieux comprendre les enjeux des marchés africains et ainsi mieux s’y établir.

McKinsey est l’un des plus grands cabinets d’audit reconnu mondialement. Les conclusions de son actuel rapport s’appuient sur plus de 3 000 projets menés par le cabinet auprès de ses clients, sur ses travaux de recherche, ainsi que sur des entretiens menés auprès d’une quarantaine de dirigeants d’entreprises et d’institutions économiques en Afrique.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.