Le FMI accorde un nouveau prêt de 172 millions de dollars à la Sierra Leone

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé une facilité élargie de crédit s’élevant à 172 millions de dollars en faveur de la Sierra Leone, destinés à soutenir l’économie du pays.

Un communiqué publié le week-end dernier, précise que «les principaux objectifs du programme actuel sont de préserver la stabilité macroéconomique, d’approfondir les réformes structurelles et de faire progresser les programmes d’éducation pour le développement et de réduire la pauvreté du pays».

Le directeur général adjoint du FMI, Tao Zhang  a précisé aussi que «les objectifs du nouveau programme restent axés sur la réduction de l’inflation, la mobilisation des recettes pour permettre les dépenses nécessaires compatibles avec la viabilité de la dette, la préservation de la stabilité financière et le maintien de la résilience extérieure aux chocs ».

Le FMI prévoit un décaissement immédiat de 21,5 millions à la suite de l’approbation du nouveau programme.

Le nouvel accord entre l’institution financière international et la Sierra Léone porte sur une période de trois ans et demi. Le FMI avait suspendu, en février dernier, un précédent programme de 240 millions de dollars en faveur du pays, en raison de certaines réformes non approuvées par l’institution.

L’économie sierra-léonaise frappée par la chute des prix des matières premières et l’épidémie d’Ebola devrait redémarrer cette année, soutenue, entre autres, par la dynamique des industries extractives. Le FMI prévoit une croissance de 4% au plus en 2018 dans ce pays pauvre d’Afrique de l’Ouest gangrené par la corruption.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.