Niger : protection des personnes déplacées internes (PDI) dans le pays

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est félicité le jeudi 06 décembre de l’adoption par le Niger d’une loi nationale sur la protection des personnes déplacées internes (PDI) dans le pays.

L’Assemblée nationale nigérienne a voté à l’unanimité le lundi 03 décembre pour une loi nationale sur la protection et l’assistance aux PDI conformément à la Convention de l’Union africaine pour la protection et l’assistance aux personnes déplacées en Afrique (la « Convention de Kampala »), qui a été ratifiée par Niamey en 2012.

«Un développement d’autant plus opportun que l’année prochaine marquera le dixième anniversaire de la Convention de Kampala», a déclaré la représentante du HCR au Niger, Alessandra Morelli, citée par le site Internet de l’ONU

Plus de 170.000 personnes sont actuellement déplacées à l’intérieur du Niger, principalement dans les régions frontalières de Diffa, Tillabéri et Tahoua, à cause de l’insécurité dans les régions frontalières avec le Mali.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.