Le tourisme au Maroc dans le vert

Le Maroc a atteint un volume des arrivées à ses postes frontières de 10,5 millions de touristes, durant les dix premiers mois de l’année 2018, soit une augmentation de 8% par rapport à la même période en 2017.Selon l’Observatoire marocain du tourisme qui a communiqué ces chiffres dans son rapport sur le tourisme concernant le mois d’octobre 2018, les principaux marchés émetteurs ont connu une hausse en termes d’arrivées à fin octobre, notamment l’Italie (+15%), l’Allemagne (+10%), la France (+7%), ainsi que l’Espagne (+6%).

Les nuitées totales réalisées, au cours de la même période, dans les établissements d’hébergement touristique classés (EHTC), ont connu une hausse de 9% comparativement à 2017, grâce notamment à l’augmentation du nombre des touristes non-résidents (+12%) et des touristes résidents (+1%).

Les villes touristiques de Marrakech et d’Agadir sont en tête de classement comme destinations ayant affiché des bonnes performances en termes de nombre de nuitées. Elles ont généré, à elles seules, 60% des nuitées totales, suivies de Fès, Rabat et Tanger.

Toujours d’après les données de l’Observatoire du tourisme, le mois d’octobre a été particulièrement prometteur. Courant ce mois, le nombre d’arrivées des touristes a augmenté de 10,4% par rapport à celui de l’année passée, le volume des nuitées dans les établissements classés a grimpé de 9%.

Marrakech et Agadir ont encore été les destinations préférées. Elles ont enregistré +12% chacune des nuitées totales, suivies de Tanger (+5%) et de Rabat (+3%). La ville économique, Casablanca, aurait par contre accusé une baisse de 3%.

Le secteur touristique est l’un des piliers de l’économie marocaine. Avec sa Vision 2020 concernant la stratégie de développement touristique, le Maroc ambitionne de faire du tourisme l’un des moteurs du développement économique, social et culturel.

Le Royaume du Maroc ambitionne de se positionner parmi les 20 plus grandes destinations mondiales du tourisme à l’horizon 2020 et s’imposer comme une référence en matière de développement durable dans la région Méditerranéenne.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.