Algérie : des vacances interdites

Une fatwa d’un imam algérien manipulateur et extrémiste, serait derrière une mobilisation le 30 décembre qui a rendu la plus belle oasis Taghit située à 1 200 km au sud-ouest de la capitale Alger, inaccessible aux touristes algériens.

L’imam a décrété le tourisme Haram et contraire aux préceptes de l’Islam.

Plusieurs familles ayant choisi la région de Taghit pour passer le réveillon de fin d’année à Taghit, se sont vues contraintes de rebrousser chemin. Des dizaines de jeunes et moins jeunes ont barré la route à l’aide de blocs de pierres pour empêcher les touristes de gagner l’oasis et ses dunes dorées.

Pour rappel, plusieurs imams ont consacré les prêches de vendredi dernier pour s’attarder sur des pratiques «étrangères de la société algérienne et contraires aux préceptes de l’Islam importées de l’occident». Des fatwas selon laquelle fêter Noel serait «Haram».

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.