Côte d’Ivoire : Ouattara promet une nouvelle commission électorale pour la présidentielle de 2020

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a promis une nouvelle Commission électorale indépendante (CEI), tant attendue par l’opposition et la société civile, en vue de la présidentielle de 2020.

«La nouvelle composition de la Commission Électorale Indépendante, pour prendre en compte les recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples, sera effective pour les élections de 2020», a affirmé le président, dans le discours de nouvel an qu’il a adressé à la Nation.

« J’ai instruit le Premier Ministre à l’effet d’inviter dès le mois de janvier 2019, les responsables des Partis politiques à se joindre au Gouvernement en vue du réexamen de la composition de la Commission Electorale Indépendante, comme je l’avais annoncé le 6 août 2018, dans mon message à la Nation », a poursuivi Ouattara.

Il a ainsi exhorté « tous les acteurs, y compris la Société civile, à participer activement à ces rencontres ». Le chef de l’Etat a souhaité que les échanges et contributions se fassent conformément à la tradition du pays concernant le dialogue, l’ouverture et le respect. L’objectif étant de « renforcer la confiance dans ce maillon essentiel du processus électoral ».

Pour rappel, l’opposition insiste depuis longtemps sur la nécessité de réformer la CENI qui serait «tout entière au service de l’exécutif».

A la suite d’une requête de l’ONG Action pour la Protection des Droits de l’Homme (APDH), la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples avait estimé, dans un arrêt daté du 18 novembre 2016, que « l’organe électoral ivoirien ne présente pas les garanties d’indépendance et d’impartialité».

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.