Kenya : La fusion des banques NIC Bank et CBA, bientôt finalisée

La finalisation de la fusion au Kenya, de NIC Bank (National Industrial Credit Bank) et de Commercial Bank of Africa (CBA) se fera avant la fin de 2019, a annoncé récemment la direction de NIC Bank, dans un communiqué.

«Nous nous sommes fixés pour objectif d’obtenir l’approbation des actionnaires au premier trimestre de 2019, le feu vert des autorités de régulation au deuxième trimestre et la fusion officielle au troisième trimestre», a déclaré John Gachora, le directeur général de NIC Bank.

Annoncée en décembre 2018, cette opération permettra à l’entité fusionnée de disposer d’un total des actifs de 444 milliards de shillings kényans (environ 4,41 milliards US Dollars) et aux actionnaires actuels de NIC Bank de détenir 47% de l’entité contre 53% pour les actionnaires de CBA.

« Les conseils d’administration des deux banques estiment que la combinaison des activités de deux entités hautement rentables créerait une capacité accrue pour saisir des opportunités de croissance stratégiques, grâce à la consolidation du capital et à une forte liquidité », avaient indiqué NCI Bank et CBA dans leur communiqué conjoint publié le 6 décembre 2018.

A terme, la nouvelle structure devra investir massivement dans de nouvelles technologies, optimiser les produits pour les clients et générer des rendements plus élevés, précisent les deux institutions.

Il faut rappeler que cette annonce a provoqué une hausse de l’action de NIC Bank de 32,45% sur la Nairobi Stock Exchancge, la bourse de Nairobi, dans le courant du mois de décembre dernier.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.