L’inflation au Soudan recule de 72,98 en décembre à 43,45% en janvier

Le taux d’inflation au Soudan a régressé de moitié en un mois, passant de 72,98 % en décembre 2018 à 43,45% en janvier, a annoncé lundi 11 février, dans un communiqué, l’Agence centrale des statistiques du Soudan qui explique ce ralentissement par la «baisse des prix des produits alimentaires».

Début janvier, la Banque centrale du Soudan avait annoncé son intention de réduire le taux d’inflation du pays à 27,1% en 2019. Son gouverneur, Mohamed Khair al-Zubair, avait alors déclaré que « les politiques de la Banque centrale du Soudan pour 2019 visent à instaurer une stabilité monétaire et financière et à permettre une croissance durable» dans le pays.

L’inflation au Soudan a fortement augmenté en 2018, du fait, entre autres, de la suppression des subventions publiques et des dévaluations de la livre soudanaise. En décembre dernier, le taux a atteint un record de 72,98%, alors qu’il était de 25,15% à la même période de l’année précédente. Selon les économistes, ce taux serait en réalité plus proche de 120 % en fin 2018.

La hausse des prix des biens de consommation n’a pas laissé indifférente la population. Le triplement du prix du pain, décidé le 19 décembre par le gouvernement, a déclenché des manifestations à travers le pays.

Les protestations se seraient même transformées rapidement en mouvement de contestation exigeant le départ du président Omar el-Béchir mais celui-ci qui au pouvoir depuis 1989 et qui dirige son pays d’une main de fer, ne l’entend pas de cette oreille. Il compte briguer un nouveau mandat.

Rappelons que le président Omar el-Béchir est recherché par la Cour pénale internationale (CPI) qui a émis contre lui, deux mandats d’arrêt internationaux et le poursuit pour «crimes contre l’humanité», «crimes de guerre» et «génocide» au Darfour.

Le Soudan traverse une grave crise économique depuis la sécession du Soudan du Sud en 2011, qui a engendré pour le Soudan, une perte de 75% de ses revenus pétroliers.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.