Vingt start-up sélectionnées pour le programme «l’Afrique Excelle» de la Banque mondiale

Le Groupe de la Banque mondiale (BM) donne l’opportunité à 20 start-up du numérique les plus prometteuses d’Afrique francophone de participer à une formation résidentielle d’une semaine au Mali.

Ces start-up ont été retenues dans le cadre du programme «l’Afrique Excelle», qui donnera le coup d’envoi de l’édition francophone «XL Africa», l’accélérateur de start-up technologiques de la Banque mondiale.

Selon un communiqué de la BM, les start-up de «l’Afrique Excelle» sont spécialisées dans les solutions technologiques destinées au marché africain et conçues pour élargir la portée et l’accès de services variés.

Parmi ces solutions figurent les technologies liées à l’inclusion financière, les transports, les soins de santé, les technologies vertes, l’analyse de données et les logiciels d’entreprise.

La formation qui se tiendra du 24 au 30 mars 2019, permettra aux entrepreneurs d’établir des contacts et de s’instruire auprès d’experts de pointe du secteur, d’accroître leur visibilité régionale et d’entrer en contact avec de potentiels investisseurs et entreprises partenaires.

Les startups participant au programme commercialisent déjà leurs produits ou services sur un ou plusieurs marchés d’Afrique francophone, affichent un chiffre d’affaires solide et sont bien positionnées en termes de croissance et d’expansion transfrontalière.

Au cours de leur formation résidentielle au Mali, les entrepreneurs bénéficieront de formations, de consultations individuelles et d’un apprentissage entre pairs.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.