Huawei : Washington met en garde Berlin

L’ambassadeur américain à Berlin, Richard Grenell a adressé une mise en garde au ministre allemand de l’Economie, Peter Altermaier, l’information au la coopération en matière de renseignement entre les Etats-Unis et l’Allemagne, serait revue au cas où cette dernière n’écarte pas Huawei de la liste des concurrents pour l’offre de réseaux 5G, rapporte lundi le quotidien américain «Wall Street Journal».

D’après un porte-parole de la représentation diplomatique américaine à Berlin, « si des acteurs non dignes de confiance se retrouvent dans les réseaux d’un allié, cela pourrait soulever, à l’avenir, des questions concernant l’intégrité et la confidentialité de communications sensibles entre un tel pays et ses alliés», ce qui «pourrait à l’avenir représenter une menace pour une bonne coopération et certains partages d’informations».

Alors que le ministère allemand de l’Economie a assuré aux médias qu’il réagirait «rapidement» à la lettre des Etats-Unis, la chancelière Angela Merkel, quant à elle, a promis mardi de discuter en amont avec le gouvernement américain avant de permettre ou non à Huawei de prendre part au déploiement de la 5G en Allemagne.

Officiellement, les autorités américaines qui ont chassé le géant chinois des télécoms des Etats-Unis, craignent que les équipements Huawei dédiés à la 5G servent à des fins d’espionnage en faveur du gouvernement chinois.

En outre, la multinationale chinoise, qui a une longueur d’avance sur la concurrence notamment américaine dans le domaine de la 5G, semble constituer une menace pour la domination économique des Etats-Unis.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.