Data Fraym, la plus grande base de données sur les populations africaines

L’Afrique dispose désormais d’une base de données de sa population baptisée Data Fraym, et qui a été conçue par la société Fraym, pour  rendre disponibles des informations sur la démographie en Afrique.

Selon la société Fraym, cet outil rend les données accessibles et exploitables pour les marchés du continent. Data Fraym permet aux entreprises de zoomer sur plus de 50 pays à une résolution de 1 km2 et de mieux se renseigner sur les populations, explique le concepteur du projet.

En utilisant des données et des analyses géo-spatiales avancées, il est maintenant possible de comprendre les caractéristiques de la population sur des marchés où les données étaient traditionnellement difficiles d’accès, poursuit-t-il. Ainsi, Data Fraym fournit des informations précises sur les personnes dans des pays, des villes et des régions spécifiques en Afrique.

Les applications de Data Fraym sont vastes et intersectorielles, assure la société Fraym qui cite l’exemple des entreprises de produits de consommation qui cherchent souvent à améliorer leurs performances sur les marchés secondaires.

En intégrant leurs données historiques, relève Fraym, elles peuvent également superposer les performances des ventes aux points névralgiques des consommateurs pour identifier la demande latente ou optimiser les réseaux de distribution.

Lancé récemment à Lagos, au Nigeria, l’outil Data Fraym prend en charge plus de 60 couches de données pour plus de 50 pays. Des données relatives à la démographie, aux services financiers, aux médias, aux segments de consommateurs, aux dépenses par catégorie de produits, à l’accès à la téléphonie mobile et à l’Internet, à la santé ou encore à l’éducation.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.