Francophonie : Conférence à Nouakchott sur l’urbanisme et les changements climatiques

La 52ème conférence du Réseau habitat et francophonie (RHF) a pris fin à Nouakchott ce mercredi 20 mars, journée mondiale de la francophonie.

Réunis sous le thème «Ensemble, construisons une ville inclusive», les pays membres du réseau ont pu échanger leurs expériences dans le domaine de l’urbanisme et du développement de l’habitat.

Cette conférence a permis de mettre en place des approches qui tiennent compte des contraintes environnementales, en vue de faire face aux défis qu’imposent les changements climatiques et les évolutions successives dans les domaines de l’urbanisme et de l’habitat.

Les représentants du Réseau habitat et francophonie ont insisté sur l’intégration de toutes les dimensions de la ville durable, à travers notamment l’assainissement de l’environnement urbain des cités, la régulation et la généralisation de l’accès des ménages nécessiteux à la propriété foncière, en plus de l’accroissement de l’offre de logement.

Durant les trois jours de travaux, l’accent a été aussi mis sur le rôle que doit jouer le RHF en termes de durabilité des logements. Concernant le traitement des problématiques de durabilité des logements et de préservation de l’environnement urbain, les participants ont estimé que le partage des différentes expériences sur les meilleures pratiques pourra être bénéfique pour l’ensemble des membres du réseau.

Ont pris part à la conférence de Nouakchott, des délégations venues des pays arabes, africains, européens et latino-américains ainsi que  des institutions internationales et locales intervenant dans les domaines de l’habitat et de l’urbanisme.

Les conclusions et recommandations de cette 52ème conférence du RHF constitueront, selon les organisateurs, une base pour les préparatifs du sommet Afrique-France de 2020 sur la ville durable.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.