Les Thaïlandais aux urnes pour la première fois depuis le putsch de 2014

Les Thaïlandais étaient attendus ce dimanche aux urnes pour les 500 députés de la chambre des représentants dans le cadre  des premières élections législatives que connait le pays depuis le putsch de 2014.

D’après des résultats provisoires, reposant sur le dépouillement de 90 % des bulletins de vote, plus de 7,3 millions de votants thaïlandais se sont prononcés en faveur du Palang Pracharat, la formation politique de la junte militaire au pouvoir dans ce pays. Ce parti devance de peu le principal parti de l’opposition, le Pheu Thai, qui a recueilli 6,8 millions de votes.

Quant à la vieille formation politique démocrate et conservatrice, qui n’a pas prêté allégeance au pouvoir militaire en Thaïlande, elle n’a obtenu que trois millions de suffrages. Dans la foulée, son leader, l’ancien Premier ministre Abhisit Vejjajiva, a présenté sa démission.

De premier abord, ce scrutin semble être une déconvenue historique pour le Pheu Thai, la formation politique de l’ancien chef de gouvernement Thaksin Shinawatra, qui, jusqu’ici, est arrivé en tête de l’ensemble des élections nationales depuis environ deux décennies.

Les résultats définitifs devraient être connus ce lundi pour savoir le nombre de sièges raflés exactement par chaque formation politique. Il est à noter que le vote populaire ne donne qu’une tendance globale alors que les 500 sièges d’élus sont attribués suivant un système électoral complexe.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.