Migration des jeunes africains, une priorité de gouvernance et de leadership

La Semaine de la Fondation Mo Ibrahim sur la Gouvernance, “Ibrahim Governance Week-end” organisée du 5 au 7 avril, a pris fin ce dimanche à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

Cet événement annuel de la Fondation Mo Ibrahim a permis aux participants venant d’Afrique et du monde entier d’échanger sur la question de la migration des jeunes africains, un thème considéré par la Fondation comme une priorité en matière de gouvernance et de leadership pour le continent et devant être placée au cœur de l’agenda de la gouvernance des Etats africains.

Les discussions ont porté, entre autres, sur les “Réalités des migrations africaines”, “Une jeunesse explosive confrontée à la croissance sans emploi”, “la gestion du processus migratoire entre le sud et le nord”, “le renforcement de la mobilité, “l’actualisation des compétences” et “le partage des responsabilités, entre le nord et le sud”.

Vue la corrélation existant entre la migration et la gouvernance, la Fondation Mo Ibrahim a convié à Abidjan, 7 anciens chefs d’états. Selon les observateurs, c’est un message que la fondation a voulu envoyer au président ivoirien Alassane Ouattara.

En effet, au regard du profil des anciens dirigeants invités dont 3 ont été à la tête des pays en post-conflits à l’instar de la côte d’Ivoire (Ellen Johnson Sirleaf du Liberia, Joaquim Chissano du Mozambique, Ernest Bai Koroma de la Sierra Léone), qui au bout de leurs mandats constitutionnels avaient quitté le pouvoir par la grande porte à travers une transmission pacifique des charges publiques de l’Etat.

Rappelons que l’action de la fondation Mo Ibrahim s’articule autour de la promotion de deux points cardinaux à savoir, «la bonne gouvernance politique» et «la bonne gouvernance économique».

L’indice Mo Ibrahim privilégie donc le respect strict des principes et valeurs démocratiques, lesquelles valeurs passent par le respect de la règle de la limitation des mandats présidentiels.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.