L’inflation en Allemagne affiche un ralenti au mois de mars

Le taux d’inflation en Allemagne a bien reculé en mars en rythme annuel, pour donner un résultat très éloigné de l’objectif proche de 2 % fixé par la Banque Centrale Européenne (BCE), révèlent les chiffres publiés jeudi par l’office allemand des statistiques Destatis.

Sur un mois, l’inflation définitive est de 0,4 %, indique Destatis, précisant que le ralentissement de la hausse des prix sur un an est de deux dixièmes de point en comparaison avec le mois de février (+1,5 %).

Cette baisse a été enregistrée malgré l’augmentation de 4,2 % des prix de l’énergie, due à l’huile de chauffage, aux carburants et aux tarifs d’électricité.

Sans considérer l’effet des prix volatils de l’énergie, l’inflation «sous-jacente» correspond à 1,1 % sur un an, ce qui prouve notamment que les revalorisations salariales en Allemagne n’ont pas stimulé une accélération des prix, contrairement aux prévisions de la BCE.

Quant aux prix des produits alimentaires, ils se sont légèrement appréciés de 0,7 % en rythme annuel, soit moins vite de moitié qu’en février, suite à une forte baisse du prix des fruits.

L’augmentation de l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPHC), dont la BCE se sert comme référence, a été confirmé, pour sa part, à 1,4% sur un an.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.