Seize personnes tuées dans une attaque pendant un baptême au Nigeria

Une attaque armée a fait au moins seize morts et quatorze blessées dimanche soir, pendant une fête de baptême, dans un village situé dans le centre du Nigeria, une région au cœur de conflit pastoral.

L’attaque s’est produite dans l’Etat de Nasarawa, durement touché par des violences qui ont déjà fait des milliers de morts.

«L’attaque s’est produite pendant une fête, la nuit», a déclaré à la presse un responsable de la police, Umar Shehu Nadada, précisant que «des hommes non identifiés ont tué seize personnes et en ont blessé 14 autres».

Selon le témoignage des habitants, les parents et leur bébé figurent parmi les personnes tuées, signe de la violence des attaques sanglantes dans un conflit opposant des agriculteurs et des pasteurs semi-nomades se déplaçant avec leurs troupeaux.

Des hommes armés ont ouvert le feu sur des invités ainsi que les parents et leur nouveau-né dans le village de Numa. Numa est un village agricole où vivent des membres de l’ethnie Mada, en conflit ouvert avec les éleveurs nomades peuls.

Des habitants ont accusé les nomades pour cette attaque, déclarant que le groupe d’hommes armés était arrivé trois heures après le crépuscule pour rejoindre la fête avant d’ouvrir le feu sur les invités.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.