La police italienne arrête deux djihadistes présumés

Les forces de l’ordre italiennes ont arrêté mercredi dans deux provinces distinctes de la région de Milan, un Palermitain de 24 ans converti à l’islam et un ressortissant marocain de 18 ans soupçonnés d’avoir prévu de mener des actions au nom du groupe djihadiste Etat Islamique (EI).

A en croire le parquet de Palerme, cité par la presse, les deux hommes étaient « prêts à frapper ». Si aucun projet bien précis n’a été identifié, l’hypothèse d’un attentat sur le sol italien semble plausible du fait que la défaite de Daech (acronyme en arabe de l’organisation de l’EI) en Syrie mettait à mal leur projet d’aller se battre dans ce pays.

D’après les enquêteurs, les deux hommes s’étaient entraînés dans cette perspective. Ils ont notamment été formés au maniement des armes et suivi un programme de préparation physique et militaire. Les deux suspects ont également eu à télécharger des instructions vidéo sur des techniques de guérilla ou des opérations kamikazes.

Les deux hommes auraient par ailleurs recherché et relayé sur les réseaux sociaux, plusieurs documents et vidéos de propagande du groupe EI. Ils risquent ainsi d’être accusés d’incitation au crime.

Le citoyen italien converti à l’islam avait commencé à se radicaliser en 2017, à Palerme et, par la suite, dans le nord de la péninsule, où il s’était établi en quête d’emploi.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.