Orange Cyberdéfense Maroc lance officiellement ses activités

«Orange Cyberdéfense Maroc», première filiale en terre africaine, du groupe français Orange Cyberdéfense, spécialiste de la cybersécurité, a lancé officiellement ses activités le 16 avril à Casablanca.

«Nous sommes sur le marché pour accompagner les entreprises sur l’ensemble des services de la cybersécurité », a déclaré Emmanuel Cheriet, directeur Orange Cyberdéfense Maroc, ajoutant que «nous avons décidé de nous installer au Maroc parce que ce pays représente pour nous une vitrine pour l’Afrique et un hub pour s’adresser à l’ensemble des marchés de l’Afrique francophone».

Pour sa part, le Directeur général d’Orange Maroc, Yves Gauthier a explique que «c’est un service supplémentaire que nous proposons à nos clients au Maroc pour leur permettre d’amorcer leur transformation digitale en toute sérénité».

Alors que les nouvelles technologies continuent à prendre de l’ampleur dans le monde, la cybercriminalité s’impose également et de plus en plus comme l’un des fléaux majeurs de l’ère numérique. La sécurité des données préoccupe les Etats ou encore les entreprises, tant les attaques par les hackers se multiplient.

Pour faire face aux défis liés à ses activités, Orange Cyberdéfense Maroc, qui ambitionne de devenir leader de la cybersécurité sur le marché marocain d’ici 2021, recrutera une cinquantaine d’experts en cybersécurité et compte investir dans la formation en vue d’assurer le meilleur niveau d’expertise.

Elle devrait proposer ses services à tous les secteurs d’activité. « Nous allons dans un premier temps être sur des solutions sur mesure qui s’adressent plutôt aux grandes entreprises. Et ensuite, nous allons travailler avec l’opérateur Orange Maroc pour essayer de trouver des solutions moins coûteuses et qui s’adresseront à tout autre type d’entreprise du marché. C’est un objectif à moyen terme sur lequel nous travaillons déjà avec Orange Maroc», a expliqué Emmanuel Cheriet.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.