Deux sœurs saoudiennes demandent l’asile en Géorgie

Deux sœurs saoudiennes qui avaient fui l’Arabie saoudite et lancé un appel à l’aide à la communauté internationale vont finalement demander l’asile politique en Géorgie, où elles ont trouvé refuge.

Le ministère géorgien de l’Intérieur a déclaré jeudi dans un communiqué que les deux sœurs saoudiennes «ont accepté de se rendre dans un centre de demandeurs d’asile pour effectuer les procédures prévues par la loi».

Sur Twitter, les deux Saoudiennes avaient posté une vidéo dans laquelle elles se disaient «coincées en Géorgie» à la suite de l’annulation de leurs passeports par le gouvernement saoudien.

Selon des photographies de ces documents de voyage que les deux jeunes femmes ont partagées sur le même réseau social, elles se nomment Maha Al-Subaie, 28 ans, et Wafa Al-Subaie, 25 ans.

«Nous sommes en danger. S’il vous plaît, aidez-nous», a demandé Maha Al-Subaie dans une autre vidéo. «Nous avons fui l’oppression de notre famille car les lois en Arabie saoudite sont trop faibles pour nous protéger», a expliqué sa sœur, Wafa, dans une troisième vidéo.

En réaction, la porte-parole du ministère géorgien de l’Intérieur, Sopho Mdninaradze, a assuré que Maha et Wafa «peuvent se sentir en sécurité, la protection de leurs droits est garantie en Géorgie».

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.