Les Sud-Africains appelés mercredi à élire leurs députés nationaux et provinciaux

Les électeurs sud-africains sont attendus ce mercredi, aux urnes pour désigner les membres de l’Assemblée nationale et ceux des assemblées provinciales. Ces scrutins coïncident avec les 25 ans de la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud étant devenue une démocratie en 1994.

Pour ce qui est des élections législatives, il est question de choisir les 400 membres de l’Assemblée nationale. A l’heure actuelle, l’ANC, parti au pouvoir en Afrique du Sud, est majoritaire au niveau de la chambre basse du parlement, fort de ses 249 élus. Il est à noter que les électeurs se prononcent pour une formation politique et non pas pour un candidat.

Un mois après les élections, les députés vont élire le président de la République lors de leur première session, qui devrait avoir lieu le 22 mai prochain selon le programme provisoire. Il est à noter que 48 formations politiques sont en lice pour ces élections.

Quant aux élections provinciales, elles visent à élire les membres des neufs assemblées provinciales d’Afrique du Sud, en l’occurrence Cap oriental, Cap du Nord, Etat libre, Gauteng, KwaZulu-Natal, Limpopo, Mpumalanga et Nord-Ouest.

Chacune de ces assemblées provinciales est constituée de 30 à 80 membres, suivant le corps électoral de chaque région. Ces assemblées ont pour mandat d’adopter des lois locales. Les premiers résultats de ces élections générales sont attendus jeudi.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.