Le Caire inquiété par les projets turcs de forage en Méditerranée orientale

Le Caire a mis en garde samedi Ankara contre son projet de réaliser des forages de pétrole et de gaz en Méditerranée orientale, au large de Chypre qui compte mener avec l’Egypte des travaux d’exploration d’hydrocarbures dans cette zone.

D’après le gouvernement égyptien, l’initiative prêtée à la Turquie pourrait mettre en péril la sécurité et la stabilité dans la région.

De l’avis du gouvernement turc, l’accord conclu en 2013 entre Le Caire et Nicosie sur l’utilisation des sources naturelles dans la zone économique de la mer Méditerranée est non valide.

«Chypriotes et Turcs ont des droits indéniables sur l’archipel et aucune entité, société ou navire étranger ne peut effectuer des recherches scientifiques illégales ou de l’exploration pétrolière et gazière sur le plateau continental de la Turquie et ses zones maritimes », soutient Ankara.

Cette zone maritime de Chypre qui est sous le contrôle des Chypriotes et des Turcs demeure sous la juridiction du gouvernement turc, a indiqué le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu.

Le gouvernement turc a annoncé le déploiement, dans les jours à venir, du navire de prospection Fatih dans cette zone économique pour réaliser des travaux de prospection et de forage. Dans la foulée, l’Union Européenne a appelé Ankara à reconsidérer sa position.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.