Afrique du Sud : Le président Ramaphosa s’engage à «tirer les leçons» des législatives

Le chef de l’Etat sud-africain, Cyril Ramaphosa a déclaré dimanche, que  son parti, l’ANC, allait « tirer les leçons » de sa victoire mitigée aux dernières élections législatives, avant de s’engager à créer des postes, d’éradiquer la corruption et de réformer la formation politique au pouvoir.

«Nous avons tiré les leçons (du scrutin), nous avons entendu le peuple d’Afrique du Sud, nous avons bien compris ce qu’ils attendent de nous», a assuré le président sud-africain lors d’un rassemblement devant le quartier général de l’ANC à Johannesburg.

Le parti de Nelson Mandela a largement gagné les législatives du 8 mai dernier avec 57 % des suffrages exprimés. L’ANC conserve ainsi une majorité absolue de 230 des 400 sièges de l’Assemblée nationale. Néanmoins, ce score est en baisse de cinq points par rapport à celui obtenu en 2014.

Il s’agit également le pire résultat obtenu lors de législatives par l’ANC qui est aux commandes de l’Afrique du Sud depuis l’abolition de l’apartheid en 1994.

Durant la campagne électorale, nombre de votants ont reproché au parti au pouvoir le fort taux de chômage qu’enregistre le pays (27 %), la corruption qui a atteint même les plus hautes sphères dirigeantes de l’Etat sous le président Jacob Zuma (2009 – 2018) et la persistance d’importantes inégalités sociales et raciales.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.