Israël rouvre deux points de passage avec la bande de Gaza

Israël de rouvert hier dimanche, deux points de passage avec la bande de Gaza, après huit jours de fermeture suite à une récente vague de tensions entre autorités sionistes les factions palestiniennes.

Les autorités israéliennes ont informé la partie palestinienne qu’elles avaient décidé de rouvrir les points de passage pour les marchandises de Kerem Shalom au sud de la bande de Gaza et d’Erez au nord pour les personnes.

Vendredi déjà, l’Etat hébreu avait étendu la zone de pêche à 12 miles marins après une interdiction de six jours, une décision présentée par la radio publique israélienne comme une étape pour mettre en œuvre l’accord de trêve entre Israël et les factions palestiniennes.

Les deux points de passage avaient été fermés la semaine dernière et les pêcheurs interdits de naviguer au large de la bande de Gaza suite à une flambée de violence qui avait fait en quelques jours, 25 morts du côté palestinien et 4 du côté israélien.

Les groupes armés palestiniens, dont les branches armées du Hamas et le groupe Jihad islamique, ont tiré des centaines de roquettes sur Israël, entraînant des tirs de représailles de l’Etat hébreu sur des cibles dans l’enclave. Le calme est revenu le 6 mai après l’annonce par les Palestiniens d’un cessez-le-feu, non confirmé par Israël.

Israël impose un blocus strict à la bande de Gaza depuis que le Hamas a pris le contrôle de cette enclave côtière par la force en 2007. La tension dans la zone y est devenue plus forte encore depuis mars 2018, date du début de manifestations, le plus souvent accompagnées de violences, le long de la frontière, pour le droit de retour des Palestiniens expatriés et contre le blocus imposé à la Bande de Gaza.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.