Les géants du digital «GAFA» bientôt imposés au Maroc

Les GAFA (Google, Facebook, Apple et Amazon) n’auront bientôt plus droit à l’exonération fiscale au Maroc à l’instar d’autres pays particulièrement européens.

«Les géants du digital tirent grand profit du marché marocain via les annonces publicitaires mais sans payer d’impôt, ce qui porte atteinte à la concurrence loyale entre les entreprises nationales et les GAFA », a relevé devant la presse, le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, à l’issue d’un Conseil de gouvernement tenu en fin de semaine dernière.

Il a souligné que le ministère du Commerce extérieur œuvre pour la mise en place d’un cadre réglementaire du numérique destiné à ces géants du web.

Cette initiative n’est pas la première dans le pays. L’année dernière, l’Office des Changes et la Direction Générale des Impôts (DGI) avaient déjà créé une commission devant proposer des modalités pour l’application d’une taxation des revenus publicitaires de Facebook et Google. Vraisemblablement, la commission n’a pas encore produit les résultats attendus.

La part des recettes publicitaires en ligne de Facebook et Google seraient évaluées à plus de 50% dans le marché de la publicité au Maroc, selon les spécialistes.

Si les grandes entreprises du numérique sont en général accusées d’esquiver une partie des taxes grâce à des montages financiers opaques, le Maroc se donne le défi de mettre un terme au fait que ces géants du web échappent chaque année au fisc sur son territoire.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.