L’UE condamne l’offensive des troupes libyennes du maréchal Haftar sur Tripoli

L’Union Européenne (UE) a condamné lundi l’offensive l’Armée nationale libyenne (ANL) conduite par le maréchal Khalifa Haftar contre la capitale Tripoli.

Cette campagne militaire constitue une menace pour la sécurité internationale, a estimé l’UE, avant d’appeler à un cessez-le-feu immédiat en Libye.

«L’attaque militaire de la LNA  contre Tripoli et l’escalade qui s’en est suivie à l’intérieur et autour de la capitale constituent une menace pour la paix et la sécurité internationales et menacent davantage la stabilité de la Libye», ont souligné les ministres des Affaires étrangères de l’UE dans une déclaration commune.

«L’UE appelle toutes les parties à mettre en œuvre immédiatement un cessez-le-feu et à coopérer avec les Nations Unies pour assurer une cessation complète et globale des hostilités», peut-on lire dans la suite de la déclaration commune des chefs des diplomaties de l’UE.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.