Des installations pétrolières saoudiennes visées par des drones armés

Deux stations de pompage du Royaume d’Arabie Saoudite situées à proximité de la capitale Ryad, ont été prises pour cibles mardi, par des drones armés, contraignant la compagnie pétrolière Aramco à suspendre ses opérations sur un oléoduc majeur.

Selon le ministre saoudien de l’Energie, Khalid al-Falih, l’attaque des drones armés a occasionné un «incendie et des dégâts mineurs dans l’une des deux stations de pompage, avant que la situation ne soit maîtrisée».

Dans la foulée, le géant pétrolier saoudien Aramco «a pris des mesures temporaires et a interrompu temporairement les opérations sur l’oléoduc» Est-Ouest qui relie la Province orientale, une région saoudienne riche en pétrole, à la mer Rouge, a indiqué Falih, assurant que «les approvisionnements et les exportations de brut et de produits pétroliers (saoudiens) fonctionnent normalement sans interruption».

Le ministre saoudien n’a pas manqué de condamner cette attaque, estimant que «les derniers actes de terrorisme et de sabotage dans le Golfe … visent non seulement le royaume (saoudien), mais aussi la sécurité des approvisionnements pétroliers dans le monde et l’économie mondiale».

«Ces attaques prouvent une fois de plus qu’il est important pour nous de faire face aux entités terroristes, y compris les miliciens Houthis au Yémen qui sont soutenus par l’Iran», a conclu Falih.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.