Un groupe d’utilisateurs de l’App Store aux Etats-Unis pourraient poursuivre Apple

La Cour suprême américaine a donné son feu vert lundi à un collectif d’utilisateurs d’iPhone de poursuivre son action en justice à l’encontre d’Apple, attaqué pour la gestion de sa plate-forme de téléchargements d’applications.

L’App Store est la seule boutique disponible sur les iPhone. Ainsi, chaque jour, des millions d’utilisateurs de ces smartphones passent par cette plate-forme pour télécharger des applications et des jeux. Mais, pour y proposer leurs produits, les développeurs indépendants sont tenus de payer une commission de 30 %, qui est non sans conséquence sur le prix de vente de l’application.

Le collectif d’utilisateurs d’iPhone qui a attaqué Apple en 2011 pour violation des règles sur la concurrence, a estimé que le consommateur est désavantagé en raison de ce monopole.

«Nous ne sommes qu’un intermédiaire entre consommateurs et développeurs», s’était défendue la firme à la pomme. Mais, cet argument a été rejeté lundi par la Cour suprême américaine par 5 voix contre 4.

Les perspectives de cette plainte collective sont encore floues. Néanmoins, cette action pourrait avoir des retombées économiques considérables non seulement pour Apple mais également pour d’autres firmes des nouvelles technologies. A propos, le cours de l’action d’Apple a déjà baissé d’environ 6 % ce lundi.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.