Pétrole : Ryad et Alger satisfaits de l’évolution des marchés

Le ministre algérien de l’énergie, Mohammed Arkab et son homologue saoudien, Khalid Al Falih, ont exprimé leur satisfaction quant à l’évolution des marchés pétroliers et leur stabilisation. Ces résultats sont les fruits des efforts conjugués des pays Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et non Opep, ont-ils fait noter ce dimanche à Djedda, en marge de la tenue de la 14ème réunion du Comité ministériel conjoint de Monitoring des pays Opep et non Opep.

Les deux ministres se sont dits « satisfaits de l’excellent niveau de conformité des pays Opep et non Opep ». Ils ont, ainsi, appelé à maintenir les efforts pour assurer la stabilisation des marchés sur le moyen et le long terme.

Les discussions entre les deux ministres ont porté aussi sur les voies et moyens à même de maintenir le dialogue entre tous les pays producteurs dans un cadre institutionnel afin de préserver l’équilibre du marché et assurer les investissements futurs dans l’industrie pétrolière, a-t-on appris auprès du ministère algérien de l’énergie.

Pour Mohamed Arkab, les efforts conjoints des pays ont permis de contribuer très fortement à la stabilisation et à l’équilibre des marchés pétroliers. « Ces efforts doivent être poursuivis et intensifiés pour atteindre les objectifs attendus sur le moyen et long termes », a-t-il ajouté.

A Djedda, il a été question de l’évolution des marchés pétroliers et des perspectives pour 2019 de même que des perspectives de développement des relations bilatérales dans le domaine de l’énergie, plus particulièrement dans l’exploration et le développement des capacités de production des hydrocarbures.

La 14ème réunion du Comité ministériel conjoint de Monitoring a notamment évoqué la nécessité d’échanger les expériences pour mieux investir dans les énergies renouvelables mais aussi pour que les revenus en hydrocarbures servent davantage à diversifier les économies et les rendre moins dépendantes des ressources d’origine fossile.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.