Tunisie : 120 millions d’euros pour la modernisation du secteur financier

La Tunisie a obtenu auprès de la Banque africaine de développement (BAD), un prêt de 120 millions d’euros destiné à mettre en œuvre la seconde phase du Programme d’Appui à la Modernisation du Secteur Financier (PAMSFI II) en Tunisie.

A travers l’appui au secteur financier et son rôle dans le financement de l’économie, en faveur notamment, des populations et acteurs économiques vulnérables, cette opération a pour but de favoriser les conditions nécessaires pour une croissance économique forte, résiliente et inclusive, lit-on dans un communiqué de la BAD.

«Cette nouvelle opération favorisera la transformation structurelle de l’économie tunisienne et renforcera son intégration dans les chaînes de valeur africaines et mondiales», a indiqué la directrice générale adjointe de la Banque pour l’Afrique du Nord et responsable-pays pour la Tunisie, Yacine Diama Fal.

Le PAMSFI II vise à renforcer la contribution du secteur privé à la création d’emplois dans l’ensemble des régions du pays et à inscrire les populations défavorisées dans une dynamique de développement créatrice de valeur ajoutée, souligne la même source.

«Avec le PAMSFI II, nous consolidons les acquis avec plus de 389 millions d’euros mobilisés depuis 2016. C’est donc une étape décisive pour réussir la modernisation du secteur financier en Tunisie », a déclaré, pour sa part, Mohamed El Azizi, Directeur général de la BAD pour la région Afrique du Nord.

Les 120 millions d’euros de la BAD permettront d’appuyer la mise en place des produits de garantie pour les petites et moyennes entreprises (PME), de faciliter l’accès au financement des structures innovantes et d’aider à la mise en place du fonds de restructuration des PME qui cible 600 structures.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.