Le Ghana s’apprête à lancer une nouvelle compagnie aérienne

Le Ghana s’apprête à lancer une nouvelle compagnie aérienne nationale, grâce à un nouveau partenariat conclu avec la compagnie Ethiopian Airlines, a-t-on appris de source informée à Accra, la capitale ghanéenne.

Le nouvel accord devrait permettre de mettre en place une compagnie aérienne ghanéenne qui sera détenue à hauteur de 51% par l’Etat ghanéen et le secteur privé, tandis que le reste sera détenu par Ethiopian Airlines, a fait savoir, Tewolde Gebremariam, PDG de la compagnie éthiopienne.

Dans une stratégie de limitation de l’influence des pouvoirs publics dans la gestion de la future entreprise, la part du gouvernement devrait, à terme, être limitée à 10% et Ethiopian Airlines restera minoritaire dans le capital du nouveau transporteur aérien national ghanéen, précise la même source.

Dans un contexte d’ouverture progressive du ciel africain via un processus d’interconnexion des espaces aériens, cette nouvelle opération vise également à augmenter la présence des compagnies aériennes africaines sur le marché continental, dont  seulement 20% des parts sont détenus par des entreprises africaines. «Cela doit changer. Il doit être d’au moins 50-50», a déclaré Gebremariam.

«Si nous, les Africains, ne coopérons pas et ne changeons pas la part de marché décroissante des compagnies aériennes africaines, il n’y aura plus de compagnies aériennes locales après dix ans», a prévenu le PDG d’Ethiopian Airlines.

La compagnie assurera des liaisons aériennes à l’intérieur du pays, au niveau régional, mais également au niveau international, précise la même source.

Le premier service commercial de cette compagnie est prévu avant la fin de cette année 2019. Cette opération, souligne-t-on, permettra au Ghana de disposer d’une nouvelle compagnie aérienne, après le dépôt de bilan de ‘Ghana Airways’ en 2004 et de ‘Ghana International Airlines’ en 2010.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.