La BAD renforce ses liens avec la RDC

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina entame ce lundi 17 juin une visite de travail à Kinshasa, dans l’optique de renforcer le partenariat entre son institution et la République démocratique du Congo (RDC).

L’agenda du président de la BAD à Kinshasa prévoit un tête-à-tête avec le président Félix Antoine Tshisekedi. Les deux hommes devraient ainsi approfondir leurs échanges sur des questions relatives à des projets intégrateurs bénéficiant de l’accompagnement de la BAD.

Il s’agit prioritairement du projet de réalisation du Pont-Route-Rails reliant Kinshasa et Brazzaville et de la construction du Barrage d’Inga.

Si pour le premier projet, la BAD, Africa50 et d’autres partenaires ont signé un accord de financement de 500 millions de dollars, cela n’est pas encore le cas pour le second projet projet. Au-delà de l’assistance technique, la BAD s’apprête à participer à la mobilisation des fonds pour le financement de la construction du barrage d’Inga.

Le patron de la BAD et sa délégation vont avoir également des réunions avec des membres du gouvernement du secteur économique, des représentants du monde des affaires et des partenaires au développement, afin de débattre des défis à relever et de détailler l’engagement de la Banque visant à renforcer son partenariat avec la RDC.

Akinwumi Adesina dirige la BAD depuis 2015. Vendredi, il a annoncé son intention de briguer un second mandat à la tête de cette institution de financement. Il s’exprimait lors de la 54ème Assemblée annuelle de la BAD qui s’est ténue à Malabo en Guinée, autour du thème : «l’intégration régionale pour la prospérité économique de l’Afrique».

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.